-

 


 


 

 
 
 



       




arbre_vengeur

arbre_vengeur

Forêt sans fin, l’édition a enfanté en terre girondine un arbrisseau, affublé d’un masque et du culot de se mettre en quête de beaux textes de Littérature, que leurs auteurs soient fort connus, fort méconnus, morts méconnus ou forts tout court. Nos penchants nous poussent vers les « excentriques », les dynamiteurs, les étranges, les désespérés, ceux qui ont trouvé dans les mots une façon élégante d’exprimer un peu de leur folie intime. Et, les livres favorisant les rencontres, sont venus se greffer à ce tronc incertain des passionnés qui apportent leur souffle, leur regard et leurs idées : Selva Selvaggia de Lise Chapuis regarde vers l’Italie, L’Alambic d’Eric Dussert distille des élixirs oubliés, La Forêt invisible de Robert Amutio se concentre sur l’univers hispanophone. L'Arbre à clous fouille dans les replis de l'âme belge. Au gré de notre catalogue moins hétéroclite qu’il n’y peut paraître, on peut croiser les chemins creux de Renard, le grand guignol de Richepin, le Paris d’Audiberti, les délires hilarants de Bloy, les beautés de Gourmont, les exils de Chadourne, la métaphysique de T.F.Powys, le désespoir de J.P. Martinet, la folie de J.M. Aubert, les contes de M.Petit, la marche d’O.Massé, le cygne de D’Annunzio, le diable de L.Masson, les théories de J.L.Coudray, les fantasmes de G.Csàth, la subtilité de T.Hardy, les fulgurances de J.Grandjean, les insolences de M.Lodoli, les sarcasmes de R.Messac, l’ironie de Gobineau, le génie de Chesterton, l'inquiétude de Spitz, l'humour décalé de Sherriff, les forêts de Blackwood et quelques autres vengeances bien senties.

4 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant

4 article(s)

par page

Grille  Liste 

Par ordre décroissant